Déjà plus de 3 888 élèves ont fait confiance à nos écoles du Val de marne.
Agence de St Maur / Créteil 09 82 56 54 55
Agence de Nogent RER 09 83 51 52 62

A Paris, les amendes de stationnement pourront monter jusqu'a 100 €

Au 1er janvier, la réforme du stationnement payant entrera en vigueur. Comment le nouveau système va-t-il fonctionner concrètement dans la capitale ? Ce qu’il faut savoir.

Dès le 2 janvier prochain, les nouveaux agents de contrôle seront à pied d’œuvre. Avec une mission : faire en sorte que les 90 % de visiteurs resquilleurs, payent enfin leur parcmètre à Paris.

Dans la capitale, la réforme du stationnement aura un impact très concret pour les automobilistes : le montant des amendes, qui pourra se monter à 100 € par jour. Voici ce qu’il faut savoir sur les prix et les amendes pour les 150 000 places payantes de Paris.

 

 

 

 

Quels tarifs de stationnement ?

Le stationnement reste payant du lundi au samedi de 8 heures à 20 heures. Le prix des deux premières heures ne bouge pas : 4 € par heure en zone 1, et 2,40 € par heure en zone 2. Ce qui change, c’est qu’il sera possible de rester garé 6 heures, au lieu de 2 actuellement. Mais à partir de la 3e heure, les tarifs augmentent fortement (voir l’infographie).

Quelles amendes ?

On ne parle plus de PV, mais de « forfait post-stationnement » (FPS). Si votre voiture est contrôlée et si vous n’êtes pas passé par l’horodateur, ou si vous avez dépassé l’heure limite, vous devrez vous acquitter d’un FPS de 50 € en zone 1 et 35 € en zone 2. Ces deux montants sont minorés à 35 € et 24,50 € si vous payez dans les 3 jours.

Si vous avez payé une partie du stationnement au parcmètre, ce montant sera déduit du montant de l’amende. Par exemple, si vous avez payé une heure, mais que vous êtes resté garé deux heures, votre FPS sera de 46 € en zone 1, et 31 € en zone 2.

Pourra-t-on avoir plusieurs amendes dans la même journée ?

Oui, comme actuellement, les fraudeurs pourront être verbalisés jusqu’à deux fois par jour. Etant donné les objectifs de résultat que s’est fixé la Ville, il y a de fortes chances, si vous restez garé toute la journée au même emplacement, que vous deviez payer une amende de 100 € par jour en zone 1 (70 € minorés), et 70 € (49 € minorés) en zone 2.

Qui fait les contrôles ?

Deux sociétés privées seront chargées de la verbalisation : Indigo (du Ier au VIIe, du XIe au XVIe et dans le XXe arrondissement) et Urbis Park (dans les autres arrondissements). Ces deux prestataires ont obtenu le marché pour 6 ans. Ils ne s’occupent que du stationnement payant et non du stationnement gênant (livraisons, stationnement sur les voies de bus par exemple) qui reste du ressort des agents de la Ville. C’est la Ville également qui encaisse les recettes de stationnement.

Les prestataires seront rémunérés par la Ville sur une base fixe (environ 8 M€ par an au total pour les deux) et une part de variable indexée sur le résultat. La Ville espère engranger grâce à ce nouveau système, 300 M€ de recettes par an.

Comment seront faits les contrôles ?

Indigo et Urbis Park effectueront des « pré-contrôles » au moyen de voitures qui pourront scanner les plaques d’immatriculation. Dans les zones où les fraudeurs seront repérés en nombre, des agents de contrôle prendront le relais à pied, pour verbaliser les véhicules.

Les amendes pourront-elles être contestées ?

Oui, un dispositif sera mis en place pour contester les FPS. Il transitera par les services de la Ville, qui décidera, avec les prestataires, si le recours est recevable ou non. 

Source : Le Parisien