Déjà plus de 3 888 élèves ont fait confiance à nos écoles du Val de marne.
Agence de St Maur / Créteil 09 82 56 54 55
Agence de Nogent RER 09 83 51 52 62

Argenteuil : elle confie sa voiture au garagiste… et se la fait voler

Une habitante de Bezons s’est fait voler sa Renault Mégane dans l’atelier de réparation, alors qu’elle était venue pour changer un pneu. Le mécanicien dit avoir donné les clés à un homme s’étant fait passer pour son mari.

Elle était venue pour faire changer un pneu crevé, elle repart sans voiture. Myriam* s’est fait voler sa Renault Mégane 4 au garage Norauto de la zone d’activités de la Fosse-aux-Loups, à Argenteuil, le 3 janvier dernier en plein après-midi. Son véhicule, presque neuf et d’une valeur de 30 000 €, a finalement été retrouvé, mais entièrement découpé et désossé.

« Je faisais la queue à la caisse pour payer mon pneu quand soudain, j’ai vu ma voiture partir du parking en sens inverse et à toute vitesse, raconte la Bezonnaise de 30 ans. Je me suis dit : ils ne peuvent pas conduire comme ça avec les voitures des clients, ce n’est pas la mienne », poursuit-elle. A ce moment-là, elle ne s’inquiète pas davantage. Quand son tour arrive, Myriam paye sa facture mais l’employé de Norauto ne retrouve pas sa clé. Il l’invite alors à se rendre directement à l’atelier pour récupérer sa voiture. « J’y vais et le mécanicien me dit d’emblée : je viens juste de donner votre voiture à votre mari. Je suis divorcée, c’est impossible ! » s’exclame Myriam.

Les clés de chez elle et des cadeaux volés avec

La cliente retourne en trombe à l’accueil et fait prévenir la police. Les fonctionnaires arrivent et visionnent les caméras. Plus tard dans la soirée, la jeune femme dépose plainte contre X au commissariat d’Argenteuil. En plus de sa voiture, de nombreux effets personnels s’y trouvaient dont des cadeaux de Noël pour sa fille, une poussette, un siège enfant, un chéquier et les clés de sa maison. Elle a d’ailleurs dû refaire sa serrure.

Dans sa plainte, elle précise : « Je signale que c’était la première fois que je voyais cet employé et que c’est lui, sans que je ne l’informe sur ma voiture qui m’a appris qu’il avait remis les clés à mon prétendu mari ». Après avoir contacté son assurance et celle de Norauto, Myriam apporte un complément de plainte contre Norauto, et non plus contre X, puisque son véhicule était sous la responsabilité du garage.

« Nous n’avons jamais eu un cas pareil »

A ce propos, la jeune femme s’interroge, car elle avait attendu longtemps sur place avec sa fille. Il y avait eu au préalable un problème : son pneu avait été monté sur une autre voiture… « J’ai attendu une heure et demie durant laquelle ils ont pu mettre un visage sur le propriétaire unique de ce véhicule… Comment a-t-il été possible qu’avec de telles circonstances, ma clé ait pu être remise à un pur inconnu, sans même que la facture n’ait été au préalable honorée ? Sans qu’aucun justificatif ne lui soit réclamé (carte grise, facture acquittée…) Toute l’équipe présente savait, de par le problème de pneu, que c’était ma voiture ! » s’insurge-t-elle dans une lettre de réclamation adressée au siège de l’enseigne.

D’après Norauto, l’employé a donné les clés à cet homme de bonne foi. « Il est venu lui demander s’il pouvait prendre la voiture rapidement car sa femme et sa fille attendaient à la caisse et que sa fille était malade et qu’ils devaient partir d’urgence, explique le responsable. Nous n’avons jamais eu un cas pareil, c’est la première fois en dix-sept ans. » Une enquête est toujours en cours.

Source : Leparisien.fr 

Passer son permis chez Yack