Déjà plus de 3 950 élèves ont fait confiance à nos écoles du Val de marne.
Agence de St Maur / Créteil 09 82 56 54 55
Agence de Nogent RER 09 83 51 52 62

Arnaque au rétroviseur : le piège à connaître pour éviter l'escroquerie

FILOUTERIE - Deux escrocs ont été condamnés à de la prison ferme pour avoir multiplié les arnaques au rétroviseur soi-disant cassé. Voici en quoi consiste cette technique largement répandue.

Deux professionnels de l'arnaque au rétroviseur vont passer quelques temps derrière les barreaux. Ces individus vivant à Perpignan ont été condamnés lundi 1er février 2016 à cinq et trois ans de prison ferme par le tribunal de Pau.

Ils simulaient des accrochages de rétroviseurs avec des conducteurs âgés et leur réclamaient un dédommagement en liquide au lieu d'un constat, précisent nos confrères de France Bleu Béarn qui rapportent cette affaire.

Un homme averti en vaut deux, voici donc comment se déroule cette arnaque.

? Un complice au téléphone se fait passer pour un assureur
Un automobiliste vous suit et vous arrête en vous assurant que vous avez accroché son rétroviseur. L'escroc vous demande quelle est votre compagnie d'assurance, prétend avoir la même compagnie, et fait mine de l'appeler. A l'autre bout du fil, il a en réalité un complice, qui se fait passer pour un agent.

Le faux assureur (qu'il vous a passé au téléphone ou dont l'automobiliste rapporte les propos) certifie alors que si vous faites marcher vos assurances respectives, vous en aurez pour plusieurs milliers d'euros de votre poche et que vous perdrez votre bonus.

A noter ⇒ Dans certains cas le prétendu assureur vous assure que si vous payez tout de suite, la compagnie vous remboursera sans problème dans les jours qui suivent.

? Un arrangement à l'amiable avec de l'argent liquide
Tenant compte des faux conseils du prétendu assureur, l''escroc vous propose de ne pas remplir de constat mais de vous arranger à l'amiable. En clair, vous lui donnez directement du liquide (quitte à aller en retirer à la banque)... et l'affaire est close.

Les sommes peuvent aller de quelques centaines à quelques milliers d'euros. Parmi tant d'autres exemples, une dame de 84 ans du Lot-et-Garonne a ainsi été escroquée de 3500 euros par un couple à bord d'une grosse cylindrée. Au printemps dernier, un homme de 88 ans de l'Oise a remis 1400 euros en liquide à un autre malfaiteur dans des circonstances similaires.

? Les bons réflexes pour éviter de tomber dans le piège
Face à la recrudescence de l'arnaque aux rétroviseurs, certaines municipalités ou services de police ou de gendarmerie lancent des appels à la vigilance, à l'instar de la gendarmerie d'Indre et Loire qui rappelle sur sa page Facebook en quoi consiste cette technique.

Un rappel donc : établissez un constat quel que soit l'accrochage sur la voie publique et ne donnez pas d'argent liquide. Si l'affaire prend une tournure douteuse, appelez vous même votre assureur ou la police pour faire fuir votre interlocuteur.