Déjà plus de 3 888 élèves ont fait confiance à nos écoles du Val de marne.
Agence de St Maur / Créteil 09 82 56 54 55
Agence de Nogent RER 09 83 51 52 62

Charenton : la faute qui fait rire les motards

Déjà huée pour sa nouvelle politique de stationnement payant pour les deux-roues, la ville l’est aussi pour ces panneaux affichant une faute d’orthographe.

Charenton est la risée des motards. Ceux-là même qui, depuis plusieurs dimanches, manifestent bruyamment leur mécontentement de devoir désormais payer leur stationnement, comme à Vincennes d’ailleurs. Cette fois, ils se gaussent de la faute d’orthographe affichée sur les panneaux de stationnement flambant neufs, plantés près des emplacements réservés aux deux-roues par la ville et son partenaire espagnol Empark.

« Non, il n’y a pas de « e » à « motorisés » quand il s’agit de deux-roues », précise un motard en souriant. Le dictionnaire l’affirme : « deux-roues » est masculin ! L’information a d’ailleurs été reprise par le Moto Magazine qui a estimé la « boulette » à « un minimum de 1 300 €, hors frais de pose pour les 26 panneaux recensés et estimés à environ 50 € l’unité selon le site signaclic.com ».

L’ironie va plus loin, puisque l’auteur de l’article se demande si « à l’instar des recettes des radars qui iront à l’hôpital pour soigner les accidentés de la route comme l’a indiqué le Premier ministre, celles du stationnement payant à Charenton iront aux associations spécialisées dans l’alphabétisation ! »

Pour Hervé Gicquel, le maire (LR) de Charenton, « l’erreur sera corrigée par l’apposition de petites bandes adhésives qui ne coûtera pas 1 300 € ! ». Qui est l’auteur de la faute entre les services techniques municipaux, le prestataire et l’imprimeur ? « Je ne cherche pas à le savoir », conclut le maire.

Source : leparisien.fr