Déjà plus de 3 888 élèves ont fait confiance à nos écoles du Val de marne.
Agence de St Maur / Créteil 09 82 56 54 55
Agence de Nogent RER 09 83 51 52 62

Diesel : la liste des pannes récurrentes des moteurs HDi, dCi, TDI...

Finis les indestructibles « mazout » ! Depuis 2000, l'introduction de nouvelles technologies a rendu les diesels particulièrement fragiles. Pour vous aider à faire le bon choix, L'argus passe en revue les moteurs à problèmes et leurs défauts.

Les pièces les plus sensibles des moteurs diesels 

En matière de diesels, il y a un avant et un après 2000. Susceptibles de 
parcourir 500 000 km sans rencontrer le moindre pépin, ces mécaniqueslentes et poussives pouvaient avaler tout et n’importe quoi. Une époque révolue depuis l’apparition de l’injection directe et la réduction de cylindrée. 

Désormais, ces moteurs sont comparables à des athlètes, plus performants mais ô combien fragiles. Turbo et injecteurs sont devenus des pièces de haute technicité qui doivent résister à des contraintes plus importantes (pression d’injection et de turbo, régime moteur, couple…). 

 
En cas d'utilisation inadaptée (petits parcours, circulation urbaine...), un moteur diesel peut vite coûter cher. Diesel : la liste des pannes récurrentes des moteurs HDi, dCi, TDI...
En cas d'utilisation inadaptée (petits parcours, circulation urbaine...), un moteur diesel peut vite coûter cher.

Entretien spécifique

S’y sont ajoutées des normes antipollution toujours plus drastiques. Celles-ci ont amené les constructeurs à concevoir de nouveaux dispositifs destinés à rendre les voitures plus propres. Vanne EGR, filtre 
à particules (depuis Euro 5 en 2010) et, maintenant, catalyseur de réduction des NOx (Euro 6 en septembre 2014) transforment vos véhicules en usines à gaz. 

“Les gros rouleurs sont souvent moins victimes des caprices des moteurs diesels.“

Résultat, ces moteurs se montrent extrêmement sensibles à la présence d’eau dans le gazole, réclament un entretien plus pointu, sont sujets à l’encrassement… 

Courroie de distribution : des ennuis à la chaîne 

 
Diesel : la liste des pannes récurrentes des moteurs HDi, dCi, TDI...
Mais ne généralisons pas : les gros rouleurs sont moins souvent victimes de ces caprices que les citadins effectuant des trajets limités en zone urbaine. 

Si tous les constructeurs sont confrontés à des problèmes pouvant affecter la vanne EGR, les injecteurs ou encore le turbo, certains d’entre eux rencontrent des difficultés spécifiques : celles-ci concernent la culasse chez Volkswagen, lessegments chez Toyota, les coussinets de bielle chez Renault. 

Ce sont autant d’avaries lourdes de conséquences financières, qui doivent interpeller l’automobiliste ne jurant que par le diesel. 

Eco-entretien : un remède contre l'encrassement des moteurs diesels 



Les pièces les plus sensiblesCes éléments techniques sont une intarissable source de problèmes sur les diesels modernes. Et aucune marque n’est épargnée… 
 
Diesel : la liste des pannes récurrentes des moteurs HDi, dCi, TDI...

Filtre à particules 


C’est le cauchemar des automobilistes qui effectuent essentiellement de 
petits parcours. Dans le principe, le FAP capte les particules et les brûle 
lorsqu’il est plein. Pour ce faire, une température minimale de 650°C est 
requise, le moteur passant en mode régénération en injectant plus de 
carburant pour la faire grimper. Mais en ville, ces cycles sont écourtés à chaque coupure du moteur, ce qui tend à boucher le FAP. Seule solution : une régénération forcée en atelier, voire le remplacement du filtre. 

 

Diesel : la liste des pannes récurrentes des moteurs HDi, dCi, TDI...

Injecteurs 

En raison des pressions d’injection (jusqu’à 2 500 bars), ces pièces 
d’orfèvrerie sont moins robustes qu’auparavant. Défauts de fabrication exceptés, leur longévité peut être mise à mal par la qualité aléatoire du gazole, mais aussi par l’éventuelle présence d’eau, source de grippage, et leur encrassement obstrue les minuscules trous. 


 

Diesel : la liste des pannes récurrentes des moteurs HDi, dCi, TDI...

 

Turbo 

Essentiel dans la réduction de cylindrée, le turbo est la victime d’une cascade d’autres défaillances (mauvaise admission ou fuite d’air, défaut de lubrification, encrassement, etc.) pouvant entraîner une fuite d’huile ou un grippage de la turbine.

 

Diesel : la liste des pannes récurrentes des moteurs HDi, dCi, TDI...

Vanne EGR Destinée à réduire les émissions de NOx (oxydes d’azote), elle a pour 

 

 

fonction de recycler les gaz d’échappement en les refroidissant puis en les réinjectant dans les cylindres où ils seront à nouveau brûlés. Or ce processus engendre desdépôts de particules dans le système d’admission, qui se transforment en une couche noire venantcalaminer la commande et la vanne EGR, le turbo, la culasse, le collecteur… 

Bilan

 

S’il vaut mieux prévenir que guérir, notre enquête démontre que les anomalies observées sur les diesels restent hélas d’actualité. 
Notons toutefois que certains constructeurs tel Renault ont apporté des améliorations. Reste à résoudre le problème de l’encrassement, qui continue de pourrir la vie des propriétaires.