Déjà plus de 3 855 élèves ont fait confiance à nos écoles du Val de marne.
Agence de St Maur / Créteil 09 82 56 54 55
Agence de Nogent RER 09 83 51 52 62

Ile-de-France : des voies réservées aux taxis et aux bus sur l'A1 et l'A6

Gros changement pour les automobilistes empruntant les autoroutes A 1 et A 6a. Au printemps, les taxis et les bus disposeront de leur propre voie de circulation.

L'annonce a été faite ce matin par Alain Vidalies, le secrétaire d'Etat aux Transports. Concrètement, sur l'A 1, en direction de Paris, sur les 5 km entre le barreau de liaison A 1/A 86 et le viaduc de franchissement de l'A 1 par l'A 86, au niveau du Stade de France (Seine-Saint-Denis), la voie de gauche sera exclusivement réservée aux taxis et aux bus aux heures de pointe du matin. Soit entre 6 h 30 et 10 heures, sauf les week-ends, les jours fériés et les vacances scolaires. Sur l'autoroute A 6a, dans le sens province-Paris, c'est la voie de droite cette fois qui sera concernée, sur les 3 km avant d'arriver à la porte d'Orléans, au sud de Paris. Elle sera réservée aux taxis et aux bus entre 7 heures et 10 heures, uniquement les jours de la semaine.
La mise en service de ces voies aura lieu la dernière semaine d'avril sur l'A 1 et fin mai sur l'A 6a. Leur activation sera signalée par des panneaux lumineux installés sur le bord de la route et par un portique indiquant soit une croix rouge soit une flèche verte. Et pas question pour les automobilistes de les ignorer. Un système de vidéosurveillance s'assurera que chacun respecte bien sa voie. En cas d'infraction, le contrevenant encourt une amende de 135 €. Pour le moment, il n'est pas prévu d'étendre l'utilisation de ces espaces réservés aux véhicules électriques ou à ceux pratiquant le covoiturage.
INFOGRAPHIE. La carte des aménagements envisagés
« Aujourd'hui, on ne peut pas distinguer les uns des autres, justifie le secrétariat d'Etat aux Transports. Mais à moyen terme, si on veut favoriser le covoiturage, c'est un problème qu'il va falloir résoudre. » L'objectif est de fluidifier la circulation pour les véhicules qui transportent des passagers entre les aéroports parisiens et la capitale. Toujours selon le secrétariat aux Transports, les 700 taxis et les 75 bus qui circulent sur les deux autoroutes chaque heure devraient gagner entre 5 minutes et 8 minutes.
8 M€ consacrés à ces aménagements
En 2009, une expérimentation avait été menée sur l'A 1. Le test avait notamment révélé des difficultés pour entrer sur le périphérique. Pour y remédier, le dispositif prévoit d'interdire la circulation sur la voie de droite du périphérique extérieur aux abords de la porte de la Chapelle, au nord de Paris. En cas d'infraction, les automobilistes risquent cette fois une amende de 35 €. Ce projet s'inscrit dans un vaste plan d'aménagement de voies dédiées sur l'ensemble de l'Ile-de-France. Un programme de travaux, cofinancés par l'Etat et la région estimé à 65 M € (dont 5 M € déjà utilisés pour l'A 1 et 3 M € pour l'A 6a) et qui court jusqu'en 2020. Ainsi, des études sont en cours pour l'installation de voies dédiées sur l'A 3, l'A 10 et l'A 12.

VIDEO. Paris: des voies d'autoroutes bientôt réservées aux bus et taxis
?