Déjà plus de 3 888 élèves ont fait confiance à nos écoles du Val de marne.
Agence de St Maur / Créteil 09 82 56 54 55
Agence de Nogent RER 09 83 51 52 62

Jeune conducteur : cinq voitures fiables et à moindre coût

En règle générale, jeune conducteur rime avec petit budget. Une fois le coût du permis digéré, il reste encore à trouver la bonne voiture et la bonne assurance. Auto-moto a donc décidé de vous préparer une sélection de cinq véhicules à moins de 3000€, fiables et économiques en assurance.

JEUNE CONDUCTEUR – Les assureurs préconisent au jeune conducteur de partir sur des véhicules d’occasion, à motorisation essence et de faible cylindrée. Faites-vous une idée en établissant un devis en ligne. Pour vous guider dans votre réflexion, voici une liste de cinq voitures avec leurs qualités, leurs défauts et quelques exemples d’annonces.

 

 

Renault Twingo

Sa simplicité mécanique, avec très peu d’électronique, est un gage de fiabilité, même si les premiers modèles ont eu à déplorer des casses moteur (1.2 type C). Peu de problèmes à partir de 2001.

ON AIME : 

– Avec sa carrosserie monocorps et son regard pimpant, la première Twingo fut un événement lors de sa sortie, en 1993 ; sa carrière durera d’ailleurs jusqu’en 2007, date à laquelle elle fut remplacée par la Twingo “2”.
– Son gabarit raisonnable (3,43 m de long) et sa maniabilité en font une vraie alliée en ville.
– Son habitabilité est remarquable pour sa taille et sa modularité excellente grâce à son ingénieuse banquette arrière coulissante, qui permet de privilégier l’espace aux jambes arrière ou le volume du coffre.
– Comportement sain à allure raisonnable.
– Confort honorable.
– Moteur 1.2 16 soupapes 75 ch nettement plus alerte et aussi sobre

ON AIME MOINS :

– Comportement routier moins rigoureux que celui de la Clio.
– ABS rarement de série.
–  Direction lourde en manœuvre sans l’indispensable assistance qui fut longtemps proposée en option.
– Insonorisation vraiment médiocre.
– 4 places seulement.

EXEMPLES D’ANNONCES :

Essence :

1.2 16v – 2002 – 80 000 km – 2 500 €
1.2 16v Expression – 2003 – 67 000 km – 2 700 €
1.2 16v Privilège – 2001 – 65 000 km – 2 900 €

 

Renault Clio

Améliorée au fil des millésimes, et des restylages (2001 & 2004), la fiabilité de cette Clio 2 est devenue bonne, en particulier en essence, certains dCi ayant eu à déplorer nombre de défaillances.

ON AIME : 

– Cette Clio “2” (génération 1998-2011), dont la carrière s’est poursuivie même après le lancement de la “3”, demeure un best-seller sur le marché de l’occasion.
– Agile et sûr, son comportement a peu vieilli, tout comme son agrément de conduite.
– Son confort de suspension est plutôt moelleux et son habitabilité correcte pour son gabarit (3 ou 5 portes).
– Très largement diffusée, elle affiche, en essence notamment, des cotes et des kilométrages très raisonnables.
– Facile à dénicher, le petit 1.2 litre 16 soupapes essence 75 ch associe agrément et sobriété ; les 1.4 et 1.4 16v ne sont pas non plus à négliger. Plus performant et plus sobre, le 1.5 dCi 80 affiche, quant à lui, des kilométrages nettement plus élevés.

ON AIME MOINS : 

– La commande de boîte manque de précision.
– La position de conduite est un peu haute pour les grands gabarits.
– La finition des modèles d’avant 2004 est datée et l’équipement de base très chiche.

EXEMPLES D’ANNONCES :

Essence :
1.2 16v Extrême 5 portes – 2003 – 86 000 km – 2 500 €
1.2 16v RXE 5 portes 2001 – 46 000 km – 3 000 €

Diesel :
1.5 dCi 80 Expression 5 portes – 2002 – 158 000 km – 2 900 €
1.5 dCi 80 Bilalong 5 portes – 2003 – 107 000 km – 3 300 €

 

Peugeot 206

En près de 15 ans de carrière, la 206 a eu le temps d’améliorer sa fiabilité, devenue bonne, surtout en essence.

ON AIME : 

– Apparue la même année que la Clio, en 1998, la 206 est devenue “+” en 2009 et a poursuivi sa carrière jusqu’en 2013, aux côtés des 207 et même 208.
– Elle offre un bel agrément de conduite, grâce à son comportement très agile (avec antidérapage ESP optionnel) et son poids plume.
– Son amortissement souple lui confère un bon confort.
– Son habitabilité (trois ou cinq portes, et même break SW) s’avère flatteuse, tandis que son gabarit raisonnable lui procure une belle polyvalence ville-route.
– De puissances très voisines, ses deux blocs 1.4 litre procurent d’honnêtes performances ; le diesel HDi se révélant logiquement plus sobre, mais aussi nettement.
plus kilométré

ON AIME MOINS :

– Vivacité exacerbée du train arrière en virage, sans ESP, pouvant devenir délicat en situation d’urgence.
– Distances de freinage médiocres.
– Matériaux, finition et insonorisation désormais datés.

EXEMPLES D’ANNONCES :

Essence :
1.4 XR Présence 5 portes – 2003 – 109 000 km – 2 500 €
1.4 Roland-Garros 5 portes – 2001 – 91 000 km – 2 900 €

Diesel :
1.4 HDi XT Pack Clim 5 portes – 2003 – 154 000 km – 2 700 €
1.4 HDi Pop Art Clim 3 portes – 2005 – 144 000 km – 2 800 €

 

Volkswagen Golf

Comme le laisse supposer sa qualité de fabrication et de finition, cette Golf 4 se révèle fiable, malgré des soucis sur de nombreux TDi.

ON AIME : 

– Cette quatrième génération de Golf (1997-2004) s’est imposée comme l’une des compactes les plus homogènes de sa génération.
– Elle se distingue, notamment, par une qualité de finition et une ergonomie remarquables
pour l’époque.
– Une fois n’est pas coutume sur une allemande, l’équipement se révèle très fourni avec, pour la première fois sur une compacte, un antidérapage ESP, dès juillet 2001, 4 airbags (août 1998) et la
climatisation (mai 1999).
– L’agrément de conduite et le confort sont dans la bonne moyenne de la catégorie.
– Moteur 1.6 litre essence, agréable et largement diffusé, ou très tonique TDi à “pompe distributrice”, l’ancêtre du common rail.

ON AIME MOINS : 

– TDi très bruyant.
– La présentation intérieure, intégralement noire, est toujours aussi austère.
– L’habitabilité arrière est limitée et la banquette ferme.
– À ce tarif, les kilométrages sont élevés, en particulier en diesel.

EXEMPLES D’ANNONCES :

Essence :
1.6 Confort Plus 5 portes – 2002 – 159 000 km – 2 900 €
1.6 Confort 3 portes – 1999 – 109 000 km – 3 000 €

Diesel :
TDi 110 5 portes – 2000 – 204 000 km – 2 700 €
TDi 110 Confort 5 portes – 1999 – 168 000 km – 3 000 €

 

Smart Fortwo

Les modèles d’avant 2003 ont eu à déplorer un certain nombre de problèmes. Après cette date, la fiabilité devient correcte, avec un moteur qui dépasse allègrement les 100 000 km sans soucis.

ON AIME : 

– La Smart de première génération demeure sans concurrente, à l’exception de la “grosse” Toyota iQ, qui frise les 3 mètres de long !
– Son gabarit riquiqui – 2,50 m seulement – et sa maniabilité exceptionnelle en font la reine incontestée de la ville, où elle se gare dans un trou de souris, au besoin, perpendiculairement au trottoir.
– Son agrément de conduite est correct et son ergonomie aboutie.
– Dans cette version 61 ch, son sobre 3-cylindres essence de 700 cm3, exclusivement associé à une transmission robotisée, lui procure des performances largement suffisantes en milieu urbain.
– Sécurité passive préservée.

ON AIME MOINS :

– Le système d’optimisation de la motricité “Grip Control”, en série sur les finitions hautes, implique des pneumatiques “M+S” qui allongent les distances d’arrêt.
– Compteurs peu lisibles.
– Boîte robotisée sur e-HDi apathique.

EXEMPLES D’ANNONCES :

Essence :
Coupé & Pure 45 kW Softip – 2005 – 90 000 km – 2 400 €
Coupé & Passion 45 kW Softouch – 2006 – 58 000 km – 2 800 €
Coupé & Passion 45 kW Softip – 2004 – 50 000 km – 3 000 €

Source : auto-moto.com - LA REDACTION - 28 février 2017