Déjà plus de 3 888 élèves ont fait confiance à nos écoles du Val de marne.
Agence de St Maur / Créteil 09 82 56 54 55
Agence de Nogent RER 09 83 51 52 62

Le radar double face arrive, il est désormais homologué

Depuis les premiers tests en 2014, la société PARIFEX développe un nouveau type de radar, dénommé radar double face, qui est capable de prendre des photos de l'avant ET de l'arrière des véhicules en excès de vitesse. Alors que plusieurs cabines sont déjà installées depuis l'année dernière, l'homologation officielle par le Laboratoire Nationale de métrologie et d'Essais (LNE) vient juste d'être publiée.

L'installation de ces nouveaux radars double face va permettre d'identifier plus facilement l'auteur de l'excès de vitesse et éviter ainsi la désignation d'un autre conducteur pour garder ses points, tout en permettant de flasher également les deux roues équipés uniquement d'une plaque à l'arrière.

Voici en détail la présentation de ce nouveau radar, de son fonctionnement et de ses fonctionnalités ainsi que des informations sur son futur déploiement.

La nouvelle cabine

Comme vous pouvez le voir, la nouvelle cabine est très similaire à celle d'un radar discriminant mais elle est équipée d'une face arrière pourvue de deux fenêtres et surtout d'un radar de type LIDAR sur le dessus de la cabine.

La face avant est pourvue de deux fenêtres. Celle du haut ne contient que le flash qui reste visible. La fenêtre du bas contient le radar FALCO et le système de prise de vue avant.

La face arrière avant est pourvue de deux fenêtres. Celle du haut est vide alors que celle du bas contient le système de prise de vue arrière ainsi qu'un flash infrarouge donc invisible.

Enfin, sur le dessus de la cabine est installé un petit caisson rond comprenant le radar LIDAR 3D Nano.

Ses fonctionnalités

La principale fonctionnalité du radar double face est la prise de vue de l'avant et de l'arrière des véhicules en excès de vitesse.

La première photo est toujours prise par l'avant avec le véhicule en rapprochement. La seconde photo est prise par l'arrière avec le véhicule en éloignement. Si la photo avant est systématique, la photo arrière est facultative et n'est donc pas toujours enregistrée dans le message d'infraction (MIF)...

Le radar double face n'est pas équipé d'un radar sur la face arrière, il ne mesure la vitesse qu'une seule fois en rapprochement. Il est inutile de freiner brusquement avant le second flash par l'arrière puisque celui-ci permet uniquement de ne pas laisser les deux roues motorisés impunis...

Attention, si c'est bien un radar double face, ce n'est pas un radar double sens puisqu'il ne peut fonctionner que dans un seul sens de circulation. En effet, seuls les véhicules circulant en rapprochement par rapport à la face avant de la cabine sont contrôlés.

Grâce au radar de type LIDAR installé sur le toit de la cabine, le radar double face peut identifier la voie de circulation du véhicule en infraction et le notifier sur le premier cliché d'infraction pris par l'avant grâce à un rectangle de couleur.

De plus, le LIDAR permet également la discrimination du type de véhicule pour flasher à des vitesses différentes les véhicules légers et les poids-lourds.

On peut remarquer que si le radar double face partage quelques similarités avec son grand frère le radar discriminant, il a été repensé pour supprimer les nombreuses erreurs commises par ce dernier. C'est la cas notamment des problèmes de discrimination qui entrainent le déclenchement du flash lorsqu'il prend des véhicules légers pour des poids-lourds. Mais c'est aussi le cas pour les erreurs d'identification de voie qui ne permettent pas la verbalisation ou qui entraine la verbalisation d'un mauvais véhicule...

C'est désormais le LIDAR 3D Nano qui est chargé de ces deux fonctionnalités alors que sur le radar discriminant la discrimination du type de véhicule est effectuée par une antenne radar doppler et l'identification de voie par un télémètre laser.

Le déploiement

Maintenant que le radar double face est homologué, son déploiement va pouvoir débuter. Pour commencer, ce sont les six cabines déjà installées qui vont pouvoir rapidement être mise en service. Cela concerne les radars double face d'Arles (13), Exincourt (25), Irreville (27), Saint-Paul-les-Dax (40), Nadillac (46) et Lagny-le-Sec (60).

Mais dès la rentrée de septembre, vous allez croiser ces nouvelles cabines un peu partout. En effet, la Sécurité Routière a prévu le déploiement des radars double face en remplacement de tous les radars discriminants actuellement installés. Mais comme dans sa feuille de route 2016-2020, elle annonce un objectif de 600 radars double face d'ici fin 2020. Le déploiement passera également par de nouvelles installations ainsi que par le remplacement de radars fixes classiques en radars double face.

Source : radars-auto.com - Nicolas - 17 Juillet 2018