Déjà plus de 3 888 élèves ont fait confiance à nos écoles du Val de marne.
Agence de St Maur / Créteil 09 82 56 54 55
Agence de Nogent RER 09 83 51 52 62

Maine-et-Loire : contrôlé à 239 km/h, il échappe à la sanction

Le conducteur qui a commis un exès de vitesse de 239 km/h est originaire de Marcé, dans le Maine et Loire.

C'est un excès qui aurait du lui coûter cher, pourtant il n'a pas payé un centime. Selon Ouest France, un directeur commercial de 48 ans, contrôlé par les gendarmes, a évité la sanction alors qu'il était poursuivi pour un excès de vitesse de ... 239 km/heure. Les gendarmes ont en effet commis un vice de procédure fatal.

L'homme, originaire de Marcé (Maine-et-Loire), rentrait chez lui le 28 novembre 2013, lorsqu'il a été surpris à 23 h 07 à 239 km/h sur l'autoroute A11 à hauteur de sa commune. Visiblement très pressé, le directeur commercial revenait de la région parisienne.

Pas d'autorisation préalable du parquet

Problème majeur toutefois, le contrôle des gendarmes ce soir-là a été effectué de l'autre sens de circulation. Ces derniers, qui n'étaient donc pas en mesure de rattraper le conducteur dans l'immédiat, ont eu recours aux enregistrements de la société autoroutière Vinci. Mais autre problème de taille, les gendarmes n'avaient pas reçu au préalable l'autorisation du parquet.

Le tribunal de police a donc constaté, ce vendredi, la nullité de la procédure soulevée par l'avocat de l'automobiliste. Ce dernier, très chanceux, a été relaxé.