Déjà plus de 3 902 élèves ont fait confiance à nos écoles du Val de marne.
Agence de St Maur / Créteil 09 82 56 54 55
Agence de Nogent RER 09 83 51 52 62

Normandie. En colère, les auto-écoles tractent sur l'A13

Depuis plus d'un an, elles dénoncent le manque d'inspecteurs dans le Calvados. L'État promet deux nouveaux postes en juin.
 
La polémique

Opération-escargot entre Caen et Dozulé, et distribution de tracts à la gare de péage de la Haie-Tondue. Lundi matin, près de 80 patrons et moniteurs d'auto-école ont manifesté de leur ras-le-bol sur l'autoroute A13. La raison de leur colère : le manque d'inspecteurs dans le Calvados.

« On va durcir le ton ! »

« Le département est sinistré ! Il devrait avoir 13 inspecteurs. A cause de congés-maternité, des arrêts-maladie ou de départs en retraite non-remplacés, il n'en a que 8,5. C'est 40% de moins ! » dénonce Didier Jolly, vice-président du syndicat CNPA (Conseil national des professions de l'automobile) du Calvados. Résultat : « Selon les endroits, pour passer l'examen du permis de conduire, les délais d'attente sont de 4 à 6 mois. C'est inadmissible ! »

Après cette distribution de tracts, les auto-écoles ont été reçues à la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), dont dépendent les inspecteurs. « Le directeur, Christian Duplessis, nous a demandé d'être patients : fin-juin, deux nouveaux inspecteurs vont arriver », rapporte Didier Jolly. Contacté par téléphone, Christian Duplessis n'a pas rappelé.

Une réponse qui ne satisfait pas les auto-écoles : « C'est du foutage de gueule ! Avec les vacances d'été, la situation ne va pas s'améliorer avant septembre ou octobre. Même après, le nombre d'inspecteurs ne sera pas suffisant », réagit le syndicaliste. Et de prévenir : « La clientèle est mécontente, les collègues sont remontés. Les actions vont continuer. On va même durcir le ton ! »