Déjà plus de 3 950 élèves ont fait confiance à nos écoles du Val de marne.
Agence de St Maur / Créteil 09 82 56 54 55
Agence de Nogent RER 09 83 51 52 62

«Pour conduire la voiture de vos parents, assurez-vous comme conducteur secondaire»

ASSURANCES - Notre expert vient en aide à une jeune conductrice qui voudrait emprunter le véhicule de ses parents...

Vous êtes perdu dans la jungle des assurances et des mutuelles? Ne désespérez pas, nous avons peut-être une solution. La rédaction de 20 Minutes a choisi de solliciter pour vous Arnaud Giraudon, expert en assurance et président deAcommeAssure.com, comparateur conseil en assurances.

Et cette semaine, l’expert vient en aide à une jeune internaute qui ne sait pas si elle a le droit de conduire la voiture de ses parents.

La question de la semaine

Julie: Mes parents craignent que je conduise leur voiture, assurée au nom de mon père comme conducteur principal. Suis-je dans l’illégalité si je le fais quand même?

L’avis d’Arnaud Giraudon

Vos parents ont probablement raison de s’inquiéter!

La plupart des assurances auto désignent nommément un ou plusieurs conducteurs autorisés à utiliser le véhicule. En effet, l’historique de l’assuré sert à calculer le prix de l’assurance. L’assureur prend en compte son niveau de bonus-malus, la date d’obtention de son permis, le fait qu’il ait déjà été résilié ou non…

Vous n’êtes pas dans l’illégalité si vous conduisez la voiture de vos parents sans que votre nom figure au contrat. Ils peuvent très bien prêter leur voiture, à leur enfant comme à un ami. On appelle cela le «prêt de volant».

Mais les conséquences financières peuvent être importantes. En cas d’accident responsable, vous risquez de payer une franchise majorée, c’est-à-dire plus élevée que celle que vos parents auraient payée. Le montant est indiqué dans les conditions particulières de leur contrat. Il peut se monter à plus de 1.000 euros.

La facture peut être particulièrement lourde si vous êtes une jeune conductrice. Les assureurs prévoient généralement des montants de franchise encore plus élevés pour les conducteurs qui ont eu leur permis récemment (mois de 2 ou 3 ans) ou n’ont jamais été assurés.

Les conseils de l’expert

1 - Déclarez-vous conducteur secondaire sur l’assurance de vos parents. Ce statut vous autorise à conduire occasionnellement la voiture de vos parents sans avoir à payer de franchise majorée. Vous récupérerez une partie de leur bonus quand vous assurerez votre propre voiture et économiserez au moins 50 % sur votre assurance.
 
2 - Toutes les assurances ne permettent pas d’ajouter un enfant ou un jeune conducteur comme conducteur secondaire. Renseignez-vous auprès de l’assureur de vos parents, et si besoins comparez les contrats. Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez ici.

 

Vous aussi, profitez de l’expertise d’Arnaud Giraudon. Si vous souhaitez que votre assurance auto, habitation, emprunteur ou santé soit passée à la loupe, envoyez un mail à contribution@20minutes.fr avec une copie de vos conditions particulières et générales.

Nota bene: les informations et conseils donnés ci-dessus le sont à caractère strictement indicatif. Ils ne prennent notamment pas en compte une connaissance exhaustive du contexte de la question posée. Ils ne sauraient, en aucun cas, engager la responsabilité de leur auteur ou de sa société.