Déjà plus de 3 950 élèves ont fait confiance à nos écoles du Val de marne.
Agence de St Maur / Créteil 09 82 56 54 55
Agence de Nogent RER 09 83 51 52 62

Réglementation phares : les bons feux en fonction des circonstances [RAPPEL]

REGLEMENTATION PHARES – La nuit tombe de plus en plus tôt et la visibilité se dégrade. C’est donc l’heure de faire le point sur la réglementation en matière de feux, afin de bien voir… et d’être vu.

 

Si la plupart du temps, le bon sens l’emporte, certaines distinctions méritent d’être révisées. Voici notre petit guide des feux en guise de pense-bête.

 Commençons par rappeler les cinq types de feux présents sur l’ensemble des voitures :
  • Feux de position (dits « veilleuses ») –> Ces lampes présentes à l’avant et à l’arrière permettent d’être mieux vu en cas de lumière déclinante. En revanche, leur puissance est insuffisante pour permettre au conducteur de mieux voir. De nuit, leur usage seul est interdit : vous devez passez au minimum en feux de croisement. Sur les véhicules récents, les veilleuses s’allument la plupart du temps automatiquement dès le démarrage.
  • Feux de croisement (dits « codes ») –> Ces feux éclairent à 30 mètres environ. Ils doivent être allumés en toutes circonstances la nuit. Leur usage est également obligatoire en journée en cas de pluie, de neige ou de brouillard.
  • Feux de route (dits « pleins phares ») –> Permettant de voir au-delà de 100 mètres, ces feux doivent être utilisés de nuit, sur une chaussée non-éclairée. Bien évidemment, il est obligatoire de repasser aux feux de croisement dès qu’un autre véhicule se trouve dans votre champ de vision (qu’il roule devant vous ou qu’il arrive en face).
  • Feux de brouillard avant –> Ces feux additionnels se sont généralisés sur l’ensemble des voitures. Ils permettent d’améliorer la vision du conducteur en cas de forte pluie, de brouillard ou de neige. Leur lumière latérale et diffuse les rendent également précieux sur une route très sinueuse.
  • Feux de brouillard arrière –> Attention : ces feux sont très éblouissants pour les conducteurs qui vous suivent. Leur usage est obligatoire en cas de brouillard ou de neige. Mais il est prohibé en cas de « simple » pluie.

 

Voici un résumé des situations dans lesquelles vous pouvez utiliser les différents feux :

  • En agglomération éclairée : feux de position (de jour) OU feux de croisement (de nuit)
  • En agglomération non-éclairée : feux de croisement OU feux de route (en fonction de la circulation)
  • Sur chaussée éclairée (hors agglomération) : feux de croisement
  • Sur une chaussée non éclairée : feux de croisement OU feux de route (en fonction de la circulation) + feux de brouillard avant (uniquement sur route sinueuse)
  • Sous la pluie : feux de croisement + feux de brouillard (en cas de forte pluie)
  • Sur la neige et dans le brouillard : feux de croisement + feux de brouillard avant et arrière

Sachez par ailleurs qu’une mauvaise utilisation de vos feux de brouillard peut vous coûter 135 euros d’amende. Quant aux deux-roues, ils doivent impérativement allumer leurs feux de jour comme de nuit.