Déjà plus de 4 218 élèves ont fait confiance à nos écoles du Val de marne.
Agence de St Maur / Créteil 09 82 56 54 55
Agence de Nogent RER 09 83 51 52 62

Tout savoir sur l'hivernage et le stockage de bateau pendant le confinement

Certains d'entre vous n'ont peut être pas encore hiverné leur bateau à moteur, voilier, ou semi-rigide alors que nous sommes confinés. Pas de panique ! L'hivernage est toujours autorisé. Alors aujourd'hui on fait un point avec vous sur l'hivernage de votre bateau.

Est-ce que je peux hiverner mon bateau pendant le confinement ?

 

À nouveau confinés, le décret du 29 Novembre 2020 interdit “la pratique de loisir des activités nautiques, de plaisance et de plongée est interdite” mais les arrêtés du 2 et 3 Novembre 2020 des préfectures maritimes de la Manche, la mer du Nord, l'Atlantique et la Méditerranée ont apporté des modifications à ces interdictions. Bonne nouvelle ! Vous pouvez aller hiverner votre bateau.

Vous pourrez donc naviguer dans le but d'hiverner votre bateau ou vérifier des lignes de mouillages de bateaux mouillés hors des ports. Vous devrez présenter des attestations et titres de propriété pour justifier de votre déplacement.

 
 
 

Comment hiverner mon bateau ?

 

Voici une liste des 10 étapes clés de l'hivernage de votre bateau. Vous trouverez le détail de ces étapes dans notre article dédié : boaton.fr/post/bateaux-à-moteur-semi-rigide-voilier-10-étapes-pour-un-hivernage-réussiBien vider le bateau* Procédez à l’hivernage du moteur

  • * Empêchez vos batteries d’être exposées à l’hiver

    * Nettoyer une dernière fois votre navire : Une fois le bateau vidé, c'est le moment pour une grande toilette ! Tout doit y passer : pont, plancher, coffres, consoles, sièges, coussins…

    * Pour les voiliers, lavez les voiles !

    * Pour les bateaux habitables : entretenez vos WC et votre système d’eau douce

    * Permettez à l’air de circuler : Vérifiez le bon fonctionnement des ventilateurs ainsi que des aérateurs. Un déshumidificateur peut-être un bon investissement.

    * Procédez aux dernières vérifications : Vérifiez la fermeture ainsi que la bonne étanchéité des hublots, des portes et des panneaux de pont.

    * Protégez votre bateau : Il peut être judicieux d’installer une housse pour protéger la sellerie, le plastique et le boisdes UV et des salissures.

    * Mettez votre bateau dans un lieu sûr, si possible couvert et pas trop humide

 

Privilégiez donc un lieu sûr pour votre bateau. Si vous cherchez un emplacement d'hivernage rendez-vous sur notre site ou notre application BoatOn pour trouver des places de parking sécurisées dans toute la France. Seulement quelques clics et votre emplacement est réservé !

L’hivernage est une époque importante pour vous et votre bateau car il conditionne la saison prochaine. Un bon hivernage c’est mettre toute les chances de son côté pour le futur été ! De plus, hiverner permet d’entretenir votre bateau et accroît sa durée de vie.

Quel contrat de stockage, hivernage ?

 

Le contrat de location

 

Le principal intérêt de ce type de contrat est de définir les conditions d’occupation d’un espace du chantier naval par le bateau. Le chantier n’est dans ce cas pas obligé de surveiller ni de protéger le bateau. Son devoir est de fournir un emplacement défini pour le bateau en contrepartie d’un loyer. Selon l’article 1719 du Code civil, le bailleur est obligé, notamment, de délivrer au preneur la chose louée, de l’entretenir en état de servir à son usage, et « en faire jouir paisiblement le preneur ».

 

Ce qui veut dire que le locataire est responsable de tous les dommages qui pourraient être causés à son bateau, peu importe qu’il soit stocké dans un hangar ou en extérieur.

Le loueur doit tout de même assurer un minimum de sécurité pour l’emplacement qu’il loue. Ce ne sera la responsabilité du chantier que si les dégâts ont un lien avec un manquement à ses obligations. Par exemple, des bateaux stockés sur des racks qui tombent ou s'entrechoquent à cause d'un vent fort car les racks étaient mal montés ou les navires mal positionnés.

 

Une clause, selon laquelle le locataire n’engagera aucun recours à l’encontre du loueur et de son assureur en cas de dégâts reste effective sur ce type de contrat.

La plupart des ports qui louent un emplacement le font sans obligation de surveillance des bateaux. Le contrat de location garantie alors au plaisancier une place dans le port mais pas de mise en place de surveillance. Il y a cependant dans la plupart des ports, des grilles et portails qui fournissent une sécurité minimum contre le vol.

 
 
 
 

L'hivernage

L’hivernage sur un chantier, ou le placement dans un port à sec sont des solutions auxquelles beaucoup de plaisanciers ont recours. Dans les ports au climat plus clément (Méditerranée ou Antilles), le gardiennage à flot est plus répandu.

 

Le prestataire des services a une obligation de moyen envers les plaisanciers. Si des dommages sont causés au bateau à cause d’une erreur d’exécution des tâches, le prestataire en prend la responsabilité.

 

Un contrat d’hivernage peut comporter des zones floues concernant les obligations des chantiers.

La plupart du temps, un contrat d’hivernage correspond à une location d’emplacement et ne comprend pas lasurveillance du bateau. Le contrat de stationnement couvre quand même le plaisancier en cas de dégât causés par le chantier ou un manquement d’obligation du chantier.

 
 

Vous avez des suggestions pour améliorer cet article ou voulez partager votre expérience ? N'hésitez pas à laisser un commentaire ou nous écrire à paul@boaton.fr !

Source : Violette Genot - 6 nov. 2020 -  info.boaton.fr/post/tout-savoir-sur-l-hivernage-et-le-stockage-de-bateau